AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lanfeust de Troy
Duc de Souvigny
Duc de Souvigny


Age RP : 27 ans
Masculin Nombre de messages : 1402
Ville : Clermont
Duché/Comté : Bourbonnais Auvergne
Fonction : Héraut Royal
Date d'inscription : 09/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Titres et fonctions:

MessageSujet: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Sam 4 Sep - 21:09

Jour sombre à Souvigny en ce ce samedi où un duc va enterrer celle qui fut sa marraine mais aussi sa vassale.
Lanfeust avait revêtit une tunique noire sans aucun apparat, point de couronne ou de collier non plus, seulement ce noir qui exprimait son humeur sombre.
Déjà l'annonce de la mort de sa marraine avait été un choc et cela avait provoqué un grand vide chez lui, il ne pensait pas la perdre si vite.
Maintenant il devait s'occuper de ses derniers instants sur terre avant qu'elle soit innumée et rejoigne le soleil sa nouvelle demeure.

Le corps de Crap se trouvait au château dans une pièce fraîche pour éviter que le corps de la défunte ne subisse trop de dommages et il avait veillé et prié toute la nuit, il lui devait bien ça, celle qui l'a accueillit le premier jour à Clermont.
Sakura était chargée de l'office et il attendit donc que les cloches sonnent pour faire transporter le corps à la chapelle.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedetroy.forumsactifs.com
Laure
Duchesse de Souvigny
Duchesse de Souvigny


Age RP : 25 ans
Nombre de messages : 832
Ville : A Chamalières en CDI !
Duché/Comté : B~A
Humeur : Usée & Fatiguée... Pour ne pas dire Dégoutée
Date d'inscription : 07/03/2010

Feuille de personnage
Niveau: 3
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Sam 4 Sep - 23:59

Laure avait décidé de laisser seul son époux... Veiller celle qui fut sa marraine et grande amie... Depuis ce jour, la duchesse ne parvenait plus à trouver le sommeil, sans cesse ces deux morts venaient la hanter... Sans cesse elle voyait ces corps rouges, inertes dans cette ruelle... Sans cesse elle sentait qu'elle avait perdu toute joie de vivre... Sans cesse... Et ces crampes qui n'en finissent jamais... Qu'avait elle encore attrapé... Quelques vomissements parfois... Loin d'imaginer que la Duchesse qu'elle était, portait en elle le fruit de l'amour... Trop anxieuse, trop étoufée pour y songer ne serait ce que l'instant d'une seconde... Et pourtant... Aujourd'hui serait célébrée la messe en l'honneur de Crapaudine et dans quelques jours celle de Modsognir, son filleul... Et bien des choses encore... Vêtue d'une simple robe bleue nuit, tout comme son mari, sans artifice, elle alla s'asseoir sur une pierre non loin de la chapelle du domaine... Le coeur abandonné, l'esprit perdu... Son époux ne lui parlait que peu en ce moment, faute de temps... Elle prise par son poste de Duchesse régnante, lui par la Chancellerie, elle par l'avenir de sa fille, lui par la gestion des fiefs... Bref chacun vaquant à ses activités sans trop se soucier de l'autre... Sachant que l'un et l'autre pensait à eux... Doux paradoxe... Pensées troublées... Le déjeuner ne passe pas... Elle se léve et commence à faire quelques pas...Sens inverse... Direction le château... Trop tard... L'estomac ne peut plus rien abriter... Voila qu'une domestique accourt vers la Duchesse tourmentée... Echange partagé... Ordre donné de ne point embarrasser le Duc avec cela sous peine d'être congédiée! Promesse faite... Laure continu à marcher... Cette fois c'est sur... Elle y est... Grace à la bonne elle sait qu'elle est enceinte... Elle savait que cela réjouirait Lanfeust... Mais ces heures sombres ne laissaient guére le temps aux bonnes nouvelles... Bref elle a neuf mois devant elle pour informer le Duc que la famille allait s'agrandir... Les yeux rivés sur cette chapelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur_de_Troy
Défunt
Défunt


Age RP : 18 ans
Masculin Nombre de messages : 926
Ville : Tours/Souvigny
Duché/Comté : Touraine
Fonction : Chevalier errant de la Licorne
Humeur : Père fou de son fils
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Dim 5 Sep - 22:36

Arthur attendait très poliment et très patiemment que les cloches sonnent. Rareté dans sa vie d’enfant, il était prêt bien avant l’heure. Peut-être qu’il n’avait pas trop été tracassé par la disparition de Crapaudine même s’il avait suivi son parcours en tant que bourgmestre et été apparu à la cérémonie qui avait fait d’elle la vassale de son duc de père.
Et peut-être que n’ayant aucun lien particulier avec cette femme sa tête été vide de toute pensée morbide, de toute tristesse. Il faisait preuve tout de même d’un profond respect pour elle et c’est pour cela qu’en ce jour il se présenterait à la chapelle de Souvigny qui semblait elle aussi observer le silence qu’un tel décès exigeait.

Tout de blanc vêtu, couleur de deuil et de sagesse, l’enfant n’était certainement pas le plus habilité pour porter pareil apparat, mais malgré tout, comme son père et comme Laure, il n’avait fais preuve d’aucune extravagance, ne portait aucun objet de valeur ni faisant penser à une quelconque richesse.

Rejoignant l’édifice, c’est là qu’il vit Laure qui paraissait suffisamment endeuillée pour ne pas la déranger, même si pourtant il n’appréciait guère de la voir ainsi.
Il n’avait pas besoin d’être devin, sa seule condition de mioche lui suffisait pour remarquer qu’elle n’allait pas très bien. Après tout, c’était son rôle maintenant de veiller sur elle … sinon qui le ferait lorsque le rouquin quitterait sa famille pour raisons professionnelles ?
S’approchant donc d’elle sans plus de réflexion, il lui adressa un sourire de circonstance, mais qu’il voulait tout de même apaisant.


Mère … vous ne semblez pas aller très bien ? Je puis faire quelque chose pour vous en attendant que la cérémonie commence ?

Posant délicatement une main sur l’épaule de la jeune femme, il ne perdait pas son sourire alors qu’il attendait ne serait-ce qu’un grognement ou toute autre manifestation de sa part.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure
Duchesse de Souvigny
Duchesse de Souvigny


Age RP : 25 ans
Nombre de messages : 832
Ville : A Chamalières en CDI !
Duché/Comté : B~A
Humeur : Usée & Fatiguée... Pour ne pas dire Dégoutée
Date d'inscription : 07/03/2010

Feuille de personnage
Niveau: 3
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Dim 5 Sep - 23:08

Alors que diverses choses traversent l'esprit de la blonde, une voix se fait entendre... Une voix des plus familiére puisque celle du Fils de son époux... Son Fils aujourd'hui... Masquer le vrai pour montrer le faux... Elle se resaisit et fixa l'enfant avec un large sourire... Sentant sa main sur son épaule...

Mon fils... Soyez rassuré je me porte assez bien pour un jour de deuil... Je viens de perdre en la marraine de votre pére, une digne amie de la Famille d'Orsenac... D'un temps si lointain que je ne pourrais vous dire depuis quand... Crapaudine...

Prenant l'enfant par la taille, il prit place à ses côtés sur ce gros rocher... D'ailleurs comment a t'il bien pu arriver là! fin bref...

... Nous formions un groupe soudé, du temps ou Polignac était une ville fastueuse par ses fêtes, attirante par ses tavernes, amusante par ses villageois... Polignac fut un temps la ville par excéllence du BA... Pour vous raconter nous étions tous un peu de la même famille... Une fraterie... Crapaudine était mariée à Jgo qui était lui même le parrain de Modsognir... Et euh moi sa marraine... Jgo était d'ailleurs aussi le parrain de feu Kazanier mon époux en prime noce... Des moments de rire mon enfant que je ne pourrais jamais oublier, une confiance aveugle, un soutien sans pareille... Sans doute grâce à toute cette équipe que j'ai pu devenir Bourgmestre... Et me voilà Duchesse du BA c'est pour dire que le temps passe si vite... Mais ma peine se tourne également vers votre pére... Lui qui aimait tellement cette femme...

Petit soufflement... Une larme qui perle l'azur de la Duchesse...

La vie est donc faite de cela... De merveilleux moments et d'affreuses souffrances...

Puis le baisant sur le front, lui tenant la tête entre ses paumes de mains, elle reprit...

Je sais que votre pére vous défend de jurer... Mais ce jour je vous en fait la demande mon fils... Jurez moi de vivre selon vos envies, jurez moi de faire de votre vie ce dont vous revez au plus profond de votre coeur... Sans jamais n'attendre en retour... On m'a dit un jour... La vie vaut le coup d'être vécue uniquement si tu en es le créateur... Arthur... Ne me décevez pas...

Tant de choses que ces mots veulent dire, tant de tourments aussi... Laure ne peut retenir ses larmes... Elle sert son nouveau fils contre sa poitrine... L'enlaçant le plus fortement possible sans pour autant l'éttoufer... Elle ferme les yeux... Aprés la cérémonie elle devra faire une confidence à son époux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200



Age RP : 24
Féminin Nombre de messages : 13
Humeur : Fidèle à elle même
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Lun 6 Sep - 17:58

Le ballet des anciens de Polignac continu...Crapaudine et Modso....c'était une terrible nouvelle pour elle. Elle savait que les funérailles de Modso seront fait dans le chateau de l'autre mais elle n'y aurai pas eue accès, elle n'a pas pus lui dire au revoir au moins elle le peut ici...dire au revoir à une amie...une de plus...Son parrain, son pépé, Eva...tant de personne...

Elle ne savait pas ou était exactement sa place en se lieu mais au moins, elle était présente...S'installant au milieu des bancs pour ne pas dérenger la famille ducal, baissant la tête priant pour leur salue....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benoit560



Masculin Nombre de messages : 97
Ville : Montpensier
Duché/Comté : BA
Date d'inscription : 12/12/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Lun 6 Sep - 19:23

de retour a Souvigny pour une triste journée encore, Benoit arriva devant la Chapelle pour assister aux funérailles de Crapaudine.Il l avait connu tres peu, l ayant croisé deux trois fois a la Chancellerie et au Chateau, mais par respect envers elle et envers le Duc de Souvigny il tenait a etre present pour aussi accompagner ses amis Volcanos

Benoit entra doucement dans la Chapelle, saluant discretement Lanfeust, Laure, et Arthur, puis il rejoigna Sonia qui s etait isolé sur un banc au fond, et s asseya pres d elle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
godelaine



Féminin Nombre de messages : 4
Ville : Aurillac
Duché/Comté : Bourbonnais auvergne
Fonction : ambassadrice du bourbonnais auvergne
Date d'inscription : 01/09/2010

Feuille de personnage
Niveau:
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Lun 6 Sep - 20:25

Godelaine avait appris depuis peu la morte de dame Crapaudine et de messire Modsognir,si le second lui laissait un vague souvenir, elle ne se souvenait plus avoir rencontré la dame.
Pourtant, elle sentait que sa place etait ici, en souvenir des ses mois passés à Polignac,mais aussi par respect pour Laure et Lanfeust qui etaient tout deux si accablés de tristesse.
Vétue modestement et la tête recouverte d'une mantille de dentelle noire, elle penetre ,le regard baissé en signe de eceuillement,dans la chapelle,trempe legerement ses doigts dans l'eau benite et se signe avant de prendre place sur un banc du fond
D'un leger signe de tête elle salue Benoit et Sonia qui se trouvent non loin d'elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimi32



Masculin Nombre de messages : 90
Ville : Murat
Duché/Comté : Bourbonnais-Auvergne
Fonction : Niveau 3
Date d'inscription : 17/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Lun 6 Sep - 22:14

Kimi arriva devant le château de Souvigny, pour assister aux funérailles de Crapaudine qu'il venait d'apprendre.

Il l'avait connu très peu, mais il tenait à présenter ses condoléances à son suzerain, sachant qu'elle était aussi la marraine de celui-ci, Lanf y tenait beaucoup à Crapaudine, quand il en parlait, on sentait qu'elle fessait parti de la famille et voir plus.

Kimi entra doucement dans la pièce de recueillement, il y fessait bien froid.

Saluant discrètement d'un petit signe de la tête son suzerain pour ne pas le dérangé dans son recueillement au pied du défunt.

Kimi regarda Laure et Arthur avec un petit air d'encouragement et de tristesse, puis il rejoint Benoit, Godelaine et Sonia, il se mit sur un banc au fond avec eu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur_de_Troy
Défunt
Défunt


Age RP : 18 ans
Masculin Nombre de messages : 926
Ville : Tours/Souvigny
Duché/Comté : Touraine
Fonction : Chevalier errant de la Licorne
Humeur : Père fou de son fils
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Mar 7 Sep - 1:07

L’enfant était comme submergé par les paroles de Laure. Cette dernière tentait d’expliquer ses joies passées sans pour autant entrer dans les détails. Comme toujours l’enfant ne comprenait pas toutes les subtilités, mais il voyait cette étincelle dans le regard de sa belle-mère qu’il avait rarement l’occasion de voir.
Toutefois, il ne fit aucune remarque et se contenta d’écouter, souriant parfois aux dires de la jeune femme, même si la majorité du discours prêtait surtout à déglutir avec difficulté.
Malgré tout, les marques d’affection étaient nombreuses, et le mioche n’en cessait plus de les lui rendre, si heureux de pouvoir retrouver les bras tendres d’une femme qui n’était pas sa nourrice et qu‘il aimait au même titre qu‘il aurait pu aimer sa mère biologique si elle lui en avait laissé le temps.

Soupirant légèrement de bien-être, il fut alors surpris que la duchesse lui prenne ainsi la tête.
Il devait lui jurer de vivre sa vie comme il la rêverait, de n’écouter que son cœur et de ne suivre que ses envies, du moins c’est ce qu’il en avait compris.
Il n’avait pas la moindre idée du pourquoi de cette demande, mais haussant les épaules comme chaque fois qu’il sentait que l’instant était des plus sérieux, il acquiesça d’un signe du chef.


Je vous le jure Maman.

Se contenta-t-il donc simplement de rétorquer. Il n’aurait rien pu ajouter à cela d’autant que la blonde lui avait sacrément coupé la chique en le prenant ainsi au dépourvu.

De nouveau elle l’enlaça, l’enfant se sentant en sécurité dans les bras de sa mère d’adoption. Elle ne devait vraiment pas être au mieux de sa forme, mais il ne posait aucune question et profitait pleinement de l’instant d’autant que son esprit était apaisé par le délicat parfum qu’offrait les vêtements de la jeune femme.
Mais bientôt il se redressa puis se leva, tendant sa main d’enfant en direction de la blonde.


La cérémonie ne devrait plus tarder à commencer, vous voulez y aller avec moi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurahime



Age RP : 23
Féminin Nombre de messages : 76
Ville : Montluçon
Duché/Comté : BA
Date d'inscription : 11/03/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Mar 7 Sep - 13:53

Une petite pièce sombre sur lequel le catafalque était posé, assurant à la défunte la fraicheur qui lui permettrait de conserver la dignité qui était la sienne de son vivant.
Sa beauté était restée intacte et son visage, légèrement souriant, semblait attester de la sérénité qui était désormais la sienne.

Elle ne l'avait pas connue mais de ce qu'elle avait entendue d'elle, elle ne pouvait que le regretter, et le seul véritable contact qu'elles auraient jamais serait celui-ci...

Une cloche retentit dans le petit clocher de la chapelle.
Elle ferma les yeux quelques secondes... ces derniers temps les cérémonies de funérailles s'enchaînaient à un rythme infernal.
Une dernière inspiration puis elle rouvrit les yeux et dit aux six hommes présents et attendaient un signe de sa part.


"C'est l'heure, allons-y."

Dans un bel ensemble, ils soulevèrent la défunte sans trop d'effort et le cortège prit la direction de la chapelle, la chapelaine ouvrant la voie.
Ils empruntèrent la travée principale et remontèrent la grande nef pour rejoindre le coeur où une grande pierre rectangulaire de marbre blanc attendait que la dépouille soit déposée dessus.
Les six hommes s'écartèrent leur travail accompli et gagnèrent l'obscurité des petites allées secondaires où ils attendraient la fin de la cérémonie.

La petite chapelaine toute vêtue de noir selon la tradition de son ordre, hormis son scapulaire, gagna le lutrin placé derrière Crapaudine.
Il était temps de commencer...
Mais avant cela, elle souhaitait laisser encore quelques minutes à ceux qui voulaient venir se recueillir auprès de la défunte en sa mémoire.


"Si vous souhaitez lui dire au revoir personnellement, je vous invite à le faire maintenant."

Elle recula de quelques pas et attendit que ceux qui voulaient lui dire un adieu plus intime l'eut fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure
Duchesse de Souvigny
Duchesse de Souvigny


Age RP : 25 ans
Nombre de messages : 832
Ville : A Chamalières en CDI !
Duché/Comté : B~A
Humeur : Usée & Fatiguée... Pour ne pas dire Dégoutée
Date d'inscription : 07/03/2010

Feuille de personnage
Niveau: 3
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Mar 7 Sep - 22:38

Moment d'intense affection avec ce fils qu'elle apprenait à connaitre chaque jour... Et déjà on pouvait sentir une complicité entre la mère et l'enfant... Elle savait qu'elle arriverait à se faire accepter... En même temps l'enfant n'attendait que cela... Et elle aussi... Enfin la promesse entendue... Nouvelle étreinte... Puis Arthur se détacha doucement... Essuyant ses larmes du revers de ses mains, elle se leva et plissa sa robe... Se raclant la gorge...

Vous avez raison mon fils, allons y... Il serait fortement facheux qu'étant sur place nous arrivions en retard...

Petit sourire de circonstance et elle prit la main d'Arthur dans la sienne...

Allons-y mon fils...

Les deux êtres se dirigérent dans la chapelle, et allérent prendre place vers Lanfeust au devant, en train de prier... Les larmes glissant le long de ses joues... Laure passa ses mains contre celles ci... Et glissa sa main droite dans celle de son mari... Histoire de dire... Mon amour malgré toutje suis là... Nous sommes là... L'azur posté sur le corps sans vie de Crapaudine... Grande et profonde inspiration... Mordillements de lèvres roses... Les pupilles se noient... Et voilà le tour de la duchesse... Crapaudine et Modsognir... Le même jour... Le même lieu... Lanfeust allait surrement vouloir s'y approcher... Laure le devança... Passant prés du corps... Admirant le visage de sa Crapouille... Elle aurait aimé partager encore tellement de choses avec elle... Dans un tourbillons de joie, la blonde se revoit, jeune et si insouciante... Capricieuse et ... Chiante... Des rires et des pleures mais surtout la biére coulant à flôt... Jgo... Kazanier... Cléa... Elfy... Tant de monde partis si vite... Elle approcha sa bouche et lui déposa une ultime bise sur le front puis murmura...

Il y a des amies qu'il est impossible d'oublier... Il y a des amies... Qui m'ont tant et tant soutenues... Il y a des amies...

Les larmes atteignent désormais le nez... Petit et discret reniflement...

... Qui partent souvent trop vite... Sois tranquille et reposes en paix Crapaudine... Tu as aisément gagné ta place parmis les étoiles...

Puis elle laissa glisser la main le long du bras de la défunte, et retourna prendre place aux cotés des siens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche de Valten



Age RP : 20 ans
Féminin Nombre de messages : 35
Duché/Comté : Touraine
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Niveau:
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Mer 8 Sep - 13:21

Souvigny, Souvigny...Pas le temps de se présenter dans les formes aux gardes, elle était surement en retard car on lui avait jamais vraiment dit où était Souvigny, juste un "laissez-moi passer, ma tante est ici, mes deux tantes!".Un regard confus du garde, se demandant qui pouvait être cette petite gamine, cette petite naine. Elle lui promit de revenir se présenter plutard, comme une jeune fille bien élevée...La laissant passée, Alyx se mit à courrir, cherchant la chapelle..Tout était grand, terriblement grand, loin de la petite taille de Tyx..Enfin elle arrivit, de justesse en voyant un autre garde qui s'apprêtait à fermer les portes de la chapelle. Reprenant son souffle, elle fit un signe de tête, le garde lui rendant par un sourire vide, poli mais sans vie, celui des tristes circonstances. Alyx, toute en noir, depuis longtemps, entra discrètement, allant s'adosser au mur du fond. Elle n'avait pas vraiment envie qu'on la voit, pas envie des "oh boujour Alyx, ça faisait longtemps", des "comment-vas tu?"..Une seule personne pouvait répondre à sa place, celle qui savait tout. Elle la cherche du regard, sa tante Laure, cet ange tant aimé, la trouve, de dos. Une naine malheureuse qui vrille son regard d'émeraude sur celle qui souffre, essayant de lui faire sentir sa présente..Une voix comme lointaine, elle croise les bras, voir une dernière fois la défunte ? Non, hors de question. Elle préfère revoir la Crapaudine de ses souvenirs, celle qui lui avait chantée une si belle mélodie un jour en taverne à Polignac..celle qui va rejoindre ceux qu'Alyx a et vient de perdre; Mimicracra, Lap cette fichue grenouille de bénitier, son cousin, Angelo ce frère aîné tant aimé et lui, Théodoric de Saint-Pierre, son ange blond qui lui avait ravi son coeur...Maintenant, c'était elle, Crapaudine le roussignol, son autre tante de coeur..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanfeust de Troy
Duc de Souvigny
Duc de Souvigny


Age RP : 27 ans
Masculin Nombre de messages : 1402
Ville : Clermont
Duché/Comté : Bourbonnais Auvergne
Fonction : Héraut Royal
Date d'inscription : 09/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Jeu 9 Sep - 0:38

Lanfeust continuait à prier quand une présence approcha de lui, rien qu'au parfum léger qu'elle dégageait toujours, il reconnut sa tendre épouse qui elle aussi avait connu un grand chagrin en prenant la mort de Crapaudine et celle de Modsognir.
Aujourd'hui ils l'enterraient elle, sa marraine, sa mère de substitution depuis son arrivée à Clermont et la veillée allait se terminer pour faire place à la cérémonie des funérailles.
Une main passe dans la sienne, il la sert et pousse un soupir, rassuré par son contact, apaisé aussi...
Elle se détache de lui pour s'approcher ensuite du corps de Crap, il l'observe sans vraiment regarder, se concentrant à nouveau sur ses prières.
Quelques paroles de Laure avant qu'elle ne sorte...jusqu'à qu'une autre petite tête blonde face son entrée : Lilly sa filleule, la fille de Crap, toute vêtue de noir.


La petite Lilly, qu'il ne connaissait pas assez en fait, mais qui à présent allez vivre avec eux, il ne pouvait décemment pas la laisser seule orpheline.
Elle s'approcha et il lui prit la main pour la main réconforter tout en se levant pendant que les cloches se mirent à sonner dans la chapelle, c'était le moment où le cercueil devait être amener devant les fidèles présents.
Aidé de cinq autres hommes du domaine de Meillers, le fief de Crapaudine, il leva le cercueil et prit le chemin de l'autel de la chapelle, Lilly marchant derrière silencieuse.
Une fois à l'autel, le cercueil fut déposé doucement sur le support installé pour la cérémonie et il fit signe à Lilly de s'asseoir à côté de Laure, il prit place également, ainsi elle était entourée du couple ducal.


Sakurahime prit alors la parole et c'était le moment pour parler de Crapaudine, logiquement il se leva et se mit face à tous.

Crapaudine, ma chère marraine, ma chère vassale, ma chère amie...
Ton départ aura été brutal pour nous tous, on t'a arraché à notre monde, on t'a arraché ta vie si précieuse pour nous tous.

Crapaudine était une femme d'exception, dès notre première rencontre à Clermont, elle m'a pris sous son aile, moi très curieux de tout, elle très ouverte et chaleureuse.
Durant toutes ces années, Crapaudine a vécut dans la simplicité aidant Clermont, le Bourbonnais Auvergne et surtout accueillant tous ces nouveaux dans sa taverne : Au repos du guerrier.
Que de joie, de bonheur partagés dans cette taverne, le temps où Clermont vivait.

Son départ vers Polignac puis vers Castelnaudary aura été une douleur pour moi mais nous avons garder contact.
J'ai eut l'honneur d'officier son mariage et de devenir le parrain de sa fille, Lilly.
Mon plus grand bonheur fut son retour à Clermont où elle a accepté de devenir ma vassale.


Il s'arrêta quelques instants ému par ce qu'il disait, ému par l'ambiance qu'il régnait...

Par contre tu n'auras jamais voulu rejoindre Volcan malgré toutes mes allusions et mes insistances, tenace la marraine !

Une petite pointe d'humour pour faire sourire l'assemblée avant de finir.

Aujourd'hui, tu laisses des orphelins sur cette terre mais je sais que tu rejoins le Soleil auprès d'Aristote et de Christos.
Tu resteras à jamais dans mon coeur et nous prendrons soin de ta fille.


Il avait finit et repris place auprès de Lilly qui vint se blottir contre lui sans dire un mot.
Peut être quelqu'un d'autre voudrait parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedetroy.forumsactifs.com
Blanche de Valten



Age RP : 20 ans
Féminin Nombre de messages : 35
Duché/Comté : Touraine
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Niveau:
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Jeu 9 Sep - 2:22

Lanfeust ! Elle a du mal à croire que c'est lui, le promu "Oncle de la gamine", le chef Volcanique, Lanfounet. Plus de Duc, plus de Lanfeust, juste un homme perdu..défait..Elle se mordille la lèvre, écoute celui qu' elle a toujours aimé à sa manière, comme un exemple à suivre, un homme de parole, un ami et surtout comme un père..A vrai dire, il lui en avait beaucoup plus appris que ne l'avait fait Liobart, ce soit disant père partis au loin depuis longtemps..Il en avait fini, elle ne su quoi faire. Y allée tout de suite ou attendre? Sachant qu'elle n'était pas la mieux placer pour parler de Crap.. Elle attendit puis carrant les épaules, elle s'avança jusqu'à l'autel. Prenant place en face des gens, la Alyx lança un petit regard d'escuse, l'émeraude rencontrant l'azur pour lui dire "je sais que tu as beaucoup de chose à dire, que...mais j'ai quelque chose sur le coeur, je dois lui dire avant qu'elle ne parte..pour toujours" Droite comme un "i", de sa voix grave, Alyx dit: "Je ne puis rajoutée grand chose à la suite de mon Oncle, à ceci près que Crapaudine, une de mes deux tantes..de coeur m'a fait grandir..J'aimerai donc partagée ceci avec vous" ..Petit silence.. "Quand j'ai connue Crapaudine, je n'était qu'une petite mioche égoïste, c'était moi moi moi et rien d'autre..Mais à son contact j'ai appris la sagesse..Oui ce n'était pas facile mais j'ai compris..C'est promi tante Crapaudine, maintenant je prendrais soin des miens, de ma famille, des gens que j'aime. Le bonheur des autres avant le mien." Elle s'arrête, les regarde tous puis finit. "Pars en paix tante Crapaudine. Bien que ce soit trop tôt, comme tout être sur cette terre à un but, toi tu as apportée ta pierre à nos existence. Tu nous à aimer, nous t'aimons..Merci" Emeraude qui se pose sur "elle", coeur déjà meurtri par une année dévastée par une certaine faucheuse, il s'étrangle ce coeur.Elle ne pleurs pas la Alyx,interdite elle laisse place aux autres,allant reprendre sa place au fond de la chapelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
godelaine



Féminin Nombre de messages : 4
Ville : Aurillac
Duché/Comté : Bourbonnais auvergne
Fonction : ambassadrice du bourbonnais auvergne
Date d'inscription : 01/09/2010

Feuille de personnage
Niveau:
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Dim 12 Sep - 20:16

godelaine ,les yeux clos, egrene son chapelet,les paroles de Lanfeust l'ont emue plus que de raison.
Sans doute est ce du à l'amour qui en decoule.
Crapaudine ne pouvait etre qu'une grande dame pour etre ainsi estimée.
En silence, elle prie pour le repos de l'âme de la defunte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurahime



Age RP : 23
Féminin Nombre de messages : 76
Ville : Montluçon
Duché/Comté : BA
Date d'inscription : 11/03/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Mar 14 Sep - 12:13

Chacun a sa façon bien à lui d'exprimer se peine.
Rien à voir avec l'étroitesse des relations liant la défunte aux personnes proches, chacun ici présent l'aimait à sa manière. Simplement, si certains se muraient dans une bulle intime pour lui dire adieu, d'autres rappelaient les bons moments, et l'amour qu'ils lui portaient.
Des au revoir bien différents mais tout aussi forts les uns les autres.

La chapelaine s'approcha à nouveau du lutrin... et pris la parole pour entamer cette funèbre cérémonie d'adieu.


"Mes chers frères, mes chères soeurs, chers amis ici présents pour célébrer la mémoire de Crapaudine et marcher à ses côtés une dernière fois, aujourd'hui est un triste jour.
C'est celui où le sourire de cette femme que vous avez tous tant aimé, disparaitra de vos yeux... mais pas de vos souvenirs, et surtout pas de votre coeur.
Aujourd'hui est le triste jour où nous rendons hommage à ce que fut la vie bien remplie de Crapaudine, votre amie, votre soeur, votre cousine, votre tante.

Prions ensemble pour elle...
"

Elle baissa la tête, joignit les mains, et tandis que deux enfants vêtus de robe de bure blanche prenaient place autour d'elle, elle débuta la prière, sa voix se répercutant sur les murs voûtés de la chapelle

"L’Homme fait de terre et d’eau est par nature attiré par le centre de la terre, mais l’amitié vrai élèvera son âme et si elle est digne de rejoindre le seigneur elle ne s’enfoncera pas comme le corps vers le feu des enfers mais au contraire elle trouvera sa vraie nature qui est de s’élever vers notre seigneur."

Les deux petits garçons prirent place autour d'elle, et joignirent leurs mains cachées par les grandes manches de leur tenue, les yeux rivés sur le cercueil.

"Après tous nos regards qui ont croisé le sien, qu’elle puisse enfin voir le tien Seigneur!"
"Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie", répondirent les enfants en coeur.

"Après l’amitié qu’elle a reçu et qui a guidé sa vie, accorde lui l’amitié ultime qu’est la tienne Seigneur!"
"Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie"

"Après les peines et les larmes qui ont obscurci sa vie, illumine sa route pour l’éternité"
"Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie"

"Seigneur, nous tournons vers toi nos espoirs à l’heure où disparaît le corps de l’amie qui nous est chère
Accorde-nous l’espérance de le revoir auprès de Toi pour les siècles des siècles.

Amen
"

Quelques personnes, manifestement coutumières des funérailles, joignaient leurs voix à celles des enfants dans ce dialogue.
Un Amen poignant conclu la prière avant que le silence ne retombe dans la petite chapelle.


Sur signe de la chapelaine, le garçon qui se tenait à sa droite prit une corbeille d'osier et la plaça sur le sol, devant le cercueil.
Chacun pourrait y déposer tantôt un fruit, tantôt un pain ou un sac de maïs, parfois quelques écus.
Après la cérémonie, le contenu du panier serait donné aux miséreux.


"Mes frères, mes soeurs, si nous sommes ici réunis, c'est pour entourer de notre amitié une famille qui est dans la peine. C'est aussi pour nous rappeler que Dieu se souvient de tout ce qu'il y a eu de bien dans la vie de notre soeur et de lui demander de lui faire bon accueil."

Les deux enfants se munirent chacun d'un cierge et allumèrent plusieurs dizaines de bougies disposées autour du cercueil, dans le plus grand silence.
Ils reprirent leur place tout aussi silencieusement.
La chapelaine regarda brièvement les personnes présentes... le signe de la lumière pouvait être un moment de la cérémonie difficile à passer, la lumière éclairant le visage de cire du défunt. Certaines personnes très sensibles n'étaient pas à même de le supporter.


"L’Amitié est la lumière du monde c’est la flamme qui réchauffe notre cœur.
Quelle éclaire maintenant la route de Crapaudine qui la conduit maintenant au Royaume de Dieu !
"

Elle se retourna vers l'autel où elle prit une croix de bois ciselée et marquetée, qu'elle posa sur le cercueil:

"Crapaudine, nous déposons cette croix aristotélicienne sur ton cercueil.
Cette croix est le signe qui relie Aristote et le Christ, qu'elle soit pour toi signe de salut et de vie éternelle
"

Elle se releva et regarda Lanf.
C'était à lui qu'elle devait le demander...


"Lanfeust, veux-tu bien approcher, prendre cette corbeille et la déposer sur le cercueil?"

Le signe des amis... ce moment où un ami ou une personne extrêmement proche déposait sur le cercueil la corbeille pleine de denrées alimentaires, en symbole de l'amour réuni de toutes les personnes présentes pour le ou la défunte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanfeust de Troy
Duc de Souvigny
Duc de Souvigny


Age RP : 27 ans
Masculin Nombre de messages : 1402
Ville : Clermont
Duché/Comté : Bourbonnais Auvergne
Fonction : Héraut Royal
Date d'inscription : 09/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Jeu 16 Sep - 1:29

Lanfeust ne reconnut pas tout de suite la jeune femme qui approchait de l'autel, il ne voyait que son dos...Mais qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle se retourna devant eux.
Il fut d'autant plus surpris car il semblait qu'elle venait de l'appeler oncle, mais c'est alors qu'il se rappela que Laure était sa tante de coeur comme Crapaudine sa défunte vassale et marraine.
Tandis que Lilly ne disait aucun mot durant la cérémonie des funérailles de sa mère, Sakurahime reprit après Alyxianne pour appeler à une prière à la mémoire de Crap.
Il joignit alors ses deux mains et se mit à répéter les paroles des enfants.


Lanfeust repensa alors au sourire bienveillant qui l'avait accueillit en ce froid hiver à Clermont, jamais il ne l'oublierai.

Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie

Ensuite il repensa à cette longue amitié de presque trois années avec sa marraine.

Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie

Enfin, il repensa aux larmes et peines qu'elle avait connue et qu'ils avaient partagés comme les siennes.

Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie

Amen.

Le rouquin fixa alors les enfants qui déposèrent la corbeille devant le cercueil puis allumèrent tous les cierges autour du corps de Crapaudine et c'est à ce moment là que Lilly enfouit sa tête sous son épaule, en sanglotant.
Il ne peut que la serrer plus fort pour la réconforter même si sa douleur était aussi forte pour lui, il prit alors la main de son épouse et la serra pour avoir plus de force.
Sakurahime déposa ensuite une croix sur le cercueil avant de se tourner vers lui pour qu'il dépose la corbeille s en dessous de la croix...
Lilly ne l'entendait pas de cette façon et l'empêcha de la laisser seule même si elle ne l'était pas vraiment.
S'agenouillant devant elle, il lui murmura quelques mots et c'est un acquiescement fier qui se vit sur le visage de la petite blonde qui se leva alors et aida à porter la corbeille avec lui.
Ils la déposèrent sur le cercueil et Lanfeust ne put s'empêcher de rester quelques secondes devant le corps avec lilly avant de reprendre place et de serrer à nouveau la main de son épouse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domainedetroy.forumsactifs.com
Sakurahime



Age RP : 23
Féminin Nombre de messages : 76
Ville : Montluçon
Duché/Comté : BA
Date d'inscription : 11/03/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Jeu 30 Sep - 13:43

Ce fut de concert que Lanf et la fille de Crapaudine vinrent déposer la corbeille sur le cercueil.
Mentalement, la chapelaine se fustigea, elle aurait naturellement dû y songer, la douleur poignante de la jeune demoiselle ne laissait pourtant aucun doute... perdre sa mère aussi jeune était une tragédie...
Lanf avait pallié cette carence avec tact et sagesse, et ce fut ensemble qu'ils reprirent ensuite place.

La chapelaine reprit alors d'une voix un peu plus modulée:


"Crapaudine, nous déposons ces présents sur ton cercueil, signe de notre amitié, signe de notre prière, signe de notre cœur

Cet enterrement nous rappelle plusieurs choses :
- Le souvenir d'un Ami aristotélicien qui vient de nous quitter. D'une femme qui avait une histoire, unique, avec Dieu. Qui était entourée de tendresse par Dieu. Qui a fait, ou non, l'expérience de cette tendresse.
Nous voici nombreux dans cette chapelle, autour de Crapaudine, pour prendre conscience de ce lien d'amour qui l'a toujours unie à Dieu, qui unit Dieu à chacun de nous, à tout instant.
- La mort viendra pour chacun de nous, pour les uns tôt, pour les autres plus tard. Pour les uns dans leur jeunesse, pour d'autres dans leur vieillesse.
Le Seigneur nous prévient : "Soyez prêts, soyez toujours prêts car vous ne savez ni le jour ni l'heure".
Aristote nous a guidé et Jésus Christ nous invite à prendre exemple sur lui, à trouver notre joie à vivre pour les autres, à aimer comme ils nous ont aimés.
Notre présence ici est prière. Comme le bon larron, nous invoquons Aristote qu’il mesure les péchés de notre soeur et que Jésus intercède auprès du seigneur pour qu’il la reçoive en son Paradis.
"

Nouvelle pause de quelques secondes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurahime



Age RP : 23
Féminin Nombre de messages : 76
Ville : Montluçon
Duché/Comté : BA
Date d'inscription : 11/03/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Titres et fonctions:

MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   Ven 15 Oct - 19:20

Venait maintenant le moment le plus difficile pour les proches, celui au cours duquel le corps de Crapaudine serait rendu à la terre et redeviendrait poussière fertile, son âme ayant déjà rejoint le Très-Haut.

A cette occasion, souvent les proches prenaient pleinement la mesure de ce qui les attendait: l'absence, tandis que le cercueil disparaissait en terre.

Mais c'était incontournable...


"Avant de quitter la chapelle, nous allons dire un dernier adieu à notre soeur Crapaudine.
Avec respect et affection, confions-la à Dieu dans l'espérance de nous retrouver un jour auprès d'Elle.
"

Le silence s'accrut encore.

"Avec tous ceux qui nous ont précédés et qui vivent déjà auprès du Seigneur,
avec l'immense cortège des saints, nous lui souhaitons un bon dernier voyage à son enveloppe charnelle.
"

Elle quitta le lutrin et fit signe aux hommes qui avaient porté le cercueil jusqu'à la chapelle qui s'en emparèrent avec une délicatesse infinie.
En tête de cortège, devançant le cercueil, elle prit alors la route de la dernière demeure de Crapaudine de la Duranxie, suivie par les personnes présentes à la cérémonie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[04/09/1458]Funérailles de Crapaudine de la Duranxie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» [RP] Funérailles du sergent Krisk (22 mars 1457)
» 01.01/24.C.Les funérailles d'Alicia Arkin
» Funérailles officielles de notre chère Baba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Duché de Souvigny et fiefs vassaux :: Extérieurs :: Chapelle Sainte Nitouche :: Autel-
Sauter vers: